Maux...

Et soudain, le soleil

Les chemins de traverse,
les sentiers d'ascension
mains au sol, face à terre,
avancer.

Les gorges de tristesse,
les maquis du pourquoi,
mains en terre, face au sol,
avancer.

Les sommets de vraie peur,
les versants sans retour,
les deux mains sur la face,
et soudain le soleil.

Mercredi¬†12¬†ao√Ľt¬†2009¬†15:36

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Maux