Maux...

Vague

Le soleil a baissé le rideau de son jour.
Voilà, il m'a laissé. 
A l'instant je pressens que l'arrivée du soir
avivera les pensées.
Etre là, ne rien faire, est un moment propice
à la divagation.
Je crains, cela m'inquiète, que la rumination
n'occupe le terrain.
Cet instant hasardeux peut me faire basculer
en des troubles lassants.
C'est une opération digne d'un grand stratège
que je lance hardiment.
Il me faudra, je crois, faire montre de patience
et m'être bienveillant.
Mardi 7 avril 2015 10:46

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Maux