Maux...

Jouer du pipeau

Aller bien.
Etre bien.
Vivre l'esprit serein, un esprit détaché de tant de maux, des doutes.
Le corps souvent fait mal et la douleur parfois
isole, écrase et tue volonté et plaisirs.
Mais pis que tout, l'esprit s'en vient éteindre l'âme
et transformer la vie en malheurs intérieurs.
Aller bien.
Etre bien.
Apprendre à exister malgré grande misère mais surtout habiter
un corps qui m'est donné étreint de ses souffrances et les considérer
hôtesses malgré moi.
Je ne peux ignorer leur force, leur amertume, le tort, et l'infortune.
Aller bien.
Etre bien.
Et vivre malgré tout, me choyer et m'aimer?
Devenir un soleil au plein cœur de l'orage?
Un ruisseau s'écoulant au sein de la fournaise?
Aller bien.
Etre bien.
Etre moi, simplement?
Puiser la force en moi, retisser mon chalut et récolter la vie qui me rendrait du cœur?
Et jouer du pipeau pour sonner le rappel des énergies, des forces, oh, surtout du bien être?

Dimanche 22 mars 2015 12:05

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Maux