Maux...

Un atlas ouvert

Comme un atlas ouvert dont les pages abimées
seraient vierges et jaunies.
Comme un ciel bleu d'été qui serait lentement
devenu un bourbier.
Comme un jardin fleuri dont un jardinier fou
arracherait les tons.
Comme un printemps nouveau qui aurait égaré
ses goûts et ses senteurs.
Comme un potager vert dont la terre fumée
ne produirait que cendres.
Comme ça, pis, parfois j'avance et perds en moi
la confiance et la paix.

Mardi 10 mars 2015 21:00

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Maux