Maux...

Chronique

Sortant de la consultation

mon pied droit fit sécession.

Pourquoi moi, se dit-il?

Pourquoi flancher

et être mal?

Eh, oh, toi le pied gauche,

eh, oh, toi tout le corps?

La révolte grondait

et tout le corps s'y mit

et gémit.

Depuis ce jour de guerre

je subis la douleur

chronique.

Depuis ce jour, misère,

je m'écris la chronique

douleur.

Mardi 21 septembre 2010 11:12

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Maux