Maux...

Cache-cache

Mais où est-il caché cet univers câlin

où les mots ni le corps ne crachent leur venin?

Se peut-il qu’il existe au rond-point d’un nuage,

ouvrant sur un matin sans mal et sans ravage?

J’attends jour après jour ce réveil enfantin,

quand, cajolé de tout, il n’est qu’un seul chemin.

J’aspire à des instants sans doute ni regards noirs

quand, apaisé et doux, le corps se fait espoir.

Et puis tout recommence, ou mieux, tout continue,

ce bonheur simple-là, une idée éperdue…

Lundi 21 septembre 2009 20:47

Mots-clés :

c, a, c, h, e

« Retour √† la section Maux