Humeur...

Jeanne

T'asseoir près de l'évier,
finir de te laver
du bas, de l'éphémère,
et puis, enfin, te taire.
 
Dos tourné au miroir
dire adieu à hier,
à tes liens étouffoirs,
adieu à ta misère.
 
Tu as fermé les doigts
sur le savon du temps
qui te couvrait d'un toit,
et briquait ton tourment.
 
Tu as été diverse,
fière et intolérante,
supérieure et perverse,
et aussi conquérante.
 
Tu aimais les petits
pour mieux les dominer
les tuer de non-dits.
Séduire aussi, casser.
 
Tu n'as pas dû pleurer,
et t'es laissée tomber
pour mieux encore peser.
Comment? Te regretter?
 
L'histoire est terminée.
Je ne sais pas pleurer,
je n'ai jamais compté,
tu n'as pas su m'acheter.
 
Ton regard s'est fermé...
et Jeanne s'en est allée.
Dans le ciel s'est ouvert
le rondeau des sorcières.

 

Mercredi¬†12¬†ao√Ľt¬†2009¬†11:59

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Humeur