Humeur...

Humaniterre

Un esprit libre aux idées claires errant au gré de ses pensées
se mit un jour à converser au pied souillé d'un réverbère.

Parle-moi, toi le lumineux,
des vérités, des évidences
de la pensée des vaniteux.

Il semblerait que ces pitances
saoulent les esprits, malchance,
de tant de faibles et nébuleux.

Des mots conçus comme des creux
donnent à penser, désespérance;
Jamais le vide ne fit Byzance.

Alors, à mort les culs-terreux,
les constructeurs de déchéance
Des cœurs et des pensées. Adieu.

Et si de celui-là aux cieux
on appelle l'omniscience
pour tuer, quelle ignorance!

Ne saurait-on qu'il est vendanges
en pays chauds et généreux
offrant bonheur, amour et feu.

C'est une terre d'abondance
fêtant l'humain en ses vivances.
Une humaniterre! Ah, mon Dieu!

Mercredi¬†12¬†ao√Ľt¬†2009¬†20:32

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Humeur