Humeur...

Chantal Hugo

Ce matin, le réveil n'a pas sonné.
Deux fois.
En nos pays de liberté,
les mots sont façonnés.

Chantal Sébire se tire
et Hugo Claus se pose.

Ce matin, le réveil n'a pas sonné.
Deux fois.
En nos pays de liberté,
les mots sont détournés.

Tous deux se sont tués
ne peut me faire penser
qu'à un coup du destin.
L'accident et la fin.

Ce matin, le réveil n'a pas sonné.
Deux fois.
En nos pays de liberté,
les mots sont évités.

Le droit d'euthanasie
est le choix de leur vie.
Mais c'est un mot savant,
c'est comme un paravent.

Ce matin, le réveil n'a pas sonné.
Deux fois.
En nos pays de liberté,
les mots sont complexés.

Une envie de suicide,
une crème antirides?
C'est parier sur un manque,
c'est faire sauter la banque.

Ce matin, le réveil n'a pas sonné.
Deux fois.
En nos pays de liberté,
nos mots? Dévitalisés.

Ce matin j'ai appris
que Chantal en son mal
et Hugo en l'oubli
ont choisi: se morter.

Mercredi¬†12¬†ao√Ľt¬†2009¬†16:27

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Humeur