Émois...

Soudain

Ce fut soudain, venu de nulle part,
comme une lune au cœur d'un ciel d'orage,
un appel, une trêve, un éclat de lumière,
un chemin creux menant à la rivière.
Un sentiment étrange, une langueur,
comme un vent doux un matin de juillet,
une grève, un sentier, un sourd coup de tonnerre,
un bateau blanc qui partirait en mer.
Un horizon de feu dans une brume,
comme une forme d'où jaillirait la vie,
une aube matinale avant d'être soleil,
un nulle part ou peut-être un ailleurs.
Une lueur pâle et si pénétrante,
comme un visage qu'illumine un regard,
une ombre, une présence, un souffle presque frêle,
une question, le début d'un poème.

Mercredi¬†12¬†ao√Ľt¬†2009¬†15:30

Mots-clés :

p, o, è, m, e

« Retour √† la section Émois