Émois...

A perte de vue

Un jour insignifiant semblait se déployer.
Les pas étaient connus,
simplement reconduits,
niaisement triviaux.
Tous les sens en éveil détectaient l'ordinaire,
le goût de l'insipide,
cristal inhabité,
glossaire abasourdi.
La raison vint heurter le battant de mon âme.
Elle murmura, têtue:
"Refais donc le chemin,
tu t'es perdu de vue."

Samedi 9 juillet 2016 15:03

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Émois