Émois...

Matin

La brume à peine emporte

les ombres de la nuit.

Dans un instant tout blanc

se dévoile, tel un sein,

l'ombre frêle d'un clocher.

Au plein coeur du brouillard,

on entend criailler

le chant d'un être étrange

et la nature se tait,

curieuse, hospitalière.

Quand le matin, soudain,

hisse gaillardement

les couleurs d'un jour neuf,

un rai jaune irisé

fait de l'ombre à la lune

qui, abattue, s'en va

vers un plus tard obscur

dont on ne sait le chant.

Les bruits et les odeurs

éveillent au cœur du temps

la narration joyeuse

d'un aujourd'hui tout cru.

Mardi 10 mars 2015 18:36

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Émois