Émois...

Facebook, le 25 mai 2014

Une amie respirait, enfin elle maigrissait. Et lui, fier, appréciait la réussite enfin. Là, dans un jardin, se fêtait un annif. Un autre, encore, heureux arrosait le scrutin. Bien plus loin, il aimait l'homme en blanc face au mur. Des fleurs se déposaient sur le sol, trois tués. ‚Ä®La vie se fait futile, c'est la vie. La vie est un malheur. Chacun trace un chemin.
Les humains.

Dimanche 25 mai 2014 13:00

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Émois