Émois...

Riveté

J'ai écrit les lettres
d'un mot riche et fort,
capable d'émouvoir,
de toucher l'infini,
de chanter les divers.
Je montais un cheval
qui déjà m'emportait
au firmament des joies
où tout peut être clair.
Au détour d'un jour sans
un obstacle imprévu
à arrêté le trot
et le sûr cavalier
a mis le pied à terre
pour écrire sur le sol
les six lettres du mot.
Je pensais vérité,
j'écrivais riveté,
prisonnier et muet,
seul et désespéré.

Mais non, j'avais rêvé.

Lundi 6 janvier 2014 14:17

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Émois