Émois...

Vivre

Un matin tôt, plus tôt que d’habitude
le sommeil me quitta. Voilà, je restais là.
Je sentais, çà, en moi, comme un étrange état,
une chose ignorée jusqu'ici.
Un sentiment neuf, un ressenti nouveau,
un message du dedans que je comprenais mal.
Et voilà tout d’un coup que le doute s’installe.
Et voilà tout à coup que c’est la vie qui doute.
Je dépose mon corps à la science d’un autre
et s’insinue en moi une vérité dure,
des mots et des silences, des noms d’une brutalité
que l’on croit pour les autres.
C’est alors que commence, un genre de vie nouveau,
ce que l’on croyait simple semble se compliquer
et la vie sans question apparaît du passé.
Le futur se fait proche, on dirait quotidien;
je vais vivre aujourd’hui.

Samedi 19 février 2011 21:06

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Émois