Amour...

Azimut

Je voudrais t'inventer un bateau tout de feu
naviguant, tête en l'air, vers une île, un non lieu.
Te donner, étourdi, un océan de joie,
puis divaguer tous deux au cœur de toi, de moi.
J'aimerais dessiner tout là-bas un nuage
et accoster, fiévreux, sur un sol sans rivage.
Eclater le loquet de nos cages et voler,
éblouis, éperdus, aux ciels azimutés.
J'oserais varapper aux sommets de ta vie,
traverser les abîmes de tout ce qui nous lie.
M'abandonner, rivière, aux secrets des taillis,
aux volutes des sens, me détendre au pays.
Je me ferais potache au lycée de ton corps
révisant les matières, étudiant les accords.
Et devenir orfèvre, manipulant, expert,
les cimeterres épris par tes courbes solaires.

Que bafouillent les mots, qu'explose mon émoi,
quand parfois je me mets à me parler de toi.

Dimanche 3 mai 2015 15:07

Mots-clés :

, , , ,

« Retour √† la section Amour